Dans ma tête

Cheers to all my haters

15/11/2017

Photo by The Internet

Hier, je te disais que j’étais heureuse. Bon, j’ai du le crier un peu trop fort car ce matin j’ai eu un bon retour de karma bien pourri dans ma tête… J’ai eu mon premier « hater » ou troll, appelez ça comme vous voulez.

L’histoire : je suis en train de faire la promotion de mon workshop sur des groupes de français aux Pays-Bas et là voilà t’y pas qu’un mec commente mon post de manière totalement gratuite et inconstruite.

Alors soyons clair, la critique construite, je dis oui avec grand plaisir, les bras ouverts, et je te fais un bisou au passage. Mais être méchant pour être méchant alors ça non. Je sais qu’on ne vit pas dans le monde des bisounours mais sans déconner, qui fait ça ?

D’abord, je réponds sur le ton de l’humour. En retour, le mec en question m’enchaîne de plus belle…(en faisant mes recherches sur ce type, il se trouve qu’il passe son temps à troller les posts dans ces groupes) (oui j’ai stalké ce mec 🤨).

J’avoue, j’ai été down une grosse partie de la journée. Je me suis dit qu’il avait certainement raison, que je ne suis qu’une fraude, que je ne sers à rien. Et on dit coucou au syndrome de l’imposteur qui revient au galop 👋.
Et puis après, je voulais juste me plaindre, le raconter à tout le monde. Leur dire : vous avez vu comment c’est trop injuste ? Comme je suis cette petite chose formidable qui ne mérite pas ce qui lui arrive.

J’ai donc parlé de ce sentiment dans un seul endroit, mon super groupe FB des nénettes avec qui j’ai fait ma formation cet été pour développer mon business. Et là, elles m’ont dit LE truc. Celui qui te rebooste puissance mille.

« Tu brilles alors t'attire un peu d'ombre c'est normal »

Et puis, ce mec ne vaut même pas la peine que je dépense mon énergie pour lui. Bon, on a aussi dit des choses méchantes et gratuites juste pour évacuer la colère, la peine et l’incompréhension.

C’est fou le pouvoir que peuvent avoir des inconnus sur moi. Je me pensais plus solide que ça. Je sais que c’est ça aussi d’être entrepreneur. On apprend chaque jour un peu plus. Mais là j’ai la sensation de mettre pris une baffe par un inconnu pour 0 raison. J’ai l’impression d’avoir avalé quelque chose de travers.

Je suis en train de passer à autre chose et demain je serais au top de ma forme. Et puis, remercions ce charmant monsieur qui m’a donné de l’inspiration et l’envie de partager ce texte avec vous !

Je me pose tout de même la question : Est-ce que plus on devient visible, plus on a de détraqueurs ? Et comment ils font les gens hyper connus ? Et ça m’amène à me demander : Pourquoi ?

Je vous recommande aussi :

Laisser un commentaire

Your email will not be published.