Ma vie est plus palpitante que la tienne!

11/03/2012

God Dag min Loulous !
 
Et non, je ne suis pas encore bilingue français/norvégien mais c’est pour bientôt ! Et oui, je vais pouvoir prendre des cours de norvégien dans mon université !
 
Bon sinon, il faut que je vous présente quelqu’un qui vient tout juste de rentrer dans ma petite vie de pseudo aventurière, et je pense que l’on va faire un petit bout de chemin ensemble… Alors, oui je sais, j’ai le contact facile et je rencontre rapidement plein de gens. Donc voilà, papa, maman et mes chers amis, je vous présente Roger…
 
 
Ma plante verte adorée. C’est une Spathiphyllum fraîchement débarquée d’Ikéa. Je lui ai acheté un joli pot rouge pour aller avec la couleur de ses feuilles. Ah, je sens qu’elle va se plaire ici, j’lui parlerais tous les jours, j’lui susurrerais plein de mots d’amour… C’est bête, mais maintenant, j’ai l’impression d’être responsable d’elle, j’ai la pression quoi ! Et puis, c’est assez impressionnant de voir comment, juste une petite plante verte peut réchauffer une atmosphère ! Maintenant, il y a de la vie dans mon appart. Je suis trop fière quoi !
 
Alors oui, j’ai pas posté hier, non pas que j’avais rien à raconter, vu que ma vie, ici, est palpitante, non, juste, j’avais la flemme ! Alors oui, je sais, vous étiez super tristes hier, mais va falloir vous y habituez mes cocos !
 
Donc reprenons (en relisant le dernier post, je me rends compte que j’ai trois jours à vous raconter ! OMG) à dimanche. Je devais rencontrer une nouvelle française (et oui encore) un certaine Anne-Cécile mais à cause du temps que je qualifierai de pourri nous avons déplacé notre rendez-vous à jeudi soir. Tournant en rond dans mon appartement et me rappelant que Jonathan m’avais invitée à manger des tartes au citron faites maison, je décide donc d’y aller (règle 1 de l’expatriation : si tu bouges pas tes fesses, personne ne le fera à ta place!). Et je retrouve toute la petite clique de la veille à l’exception d’Estelle et de Fabrice, et je rencontre deux nouvelles personnes Lou et Sidney. Je tenais personnellement à m’excuser au près d’Ezechiel car je pensais que son nom était en surnom et donc je me suis retrouvée un peu pataude lorsque je lui ai demandé son vrai prénom et qu’il m’a répondu Ezechiel… Bref, on a pu déguster deux délicieuses tartes au citron faites par Jonathan et Marianne.
 
 
Nous avons joué au Time’s up, et pour ainsi dire, en toute modestie, je suis juste trop forte à ce jeu ! Les trois parties que l’on a faites, mon équipe gagnait (et pour les mauvaises langues, on changeait les équipes à chaque partie!). Ambiance cosy et bonne enfant, comme si nous nous connaissions depuis toujours…
 
Hier, soit lundi 15 Août, pendant que vous étiez en jour férié, ici que nenni ! La rue principale avait des airs de révolution, sur ses pavés, les étudiants s’étaient donnés rendez-vous pour la rentrée de l’université générale.
 
 
Et comme cette dernière fêtait ses 200 ans ou quelque chose comme ça, le directeur a vu les choses en grand et il a organisé une cérémonie d’ouverture pour l’année scolaire 2011/2012, avec discours et orchestre. Les choses en grand, j’vous dis !
 
 
Donc, bah comme j’avais rien à faire de ma journée, je suis allée y faire un tour, je suis restée dix minutes et je suis partie faire du lèche vitrine. À vrai dire, c’était chiant… Et en fait, j’oubliais, le matin je suis allée faire les courses, vu que le dimanche tout est fermé, c’est assez horrible d’ailleurs, t’as l’impression que la ville est morte ! Et puis, ça commence à devenir une habitude de pleurer à la caisse.
 
 
Voilà, voilà, on en arrive à aujourd’hui, mardi 16 Août, une journée forte en émotions ! Ce matin, j’ai rencontré Alexandra Mertens qui est en charge des étudiants Erasmus. Le rendez-vous fut bref mais m’a rassuré ! Alors résumons : l’université est magnifique (c’est une ancienne usine rénovée), il va y avoir 11 étudiants étrangers dans l’école, je vais pouvoir choisir mes cours (même si je ne sais pas encore ce qu’il y a à choisir), je vais avoir des cours de norvégien, je vais être la seule Erasmus de ma classe (ce qui veut dire que je vais pouvoir rencontrer des norvégiens et norvégiennes. Je crois que c’est la première fois que j’ai tellement hâte de rentrer en cours !
 
La grande mission du jour a été d’aller à Ikéa ! Mission grandement réussie mise à part le passage en caisse où j’avais pas vu qu’on ne pouvait payer qu’en CB… J’ai réussi à choper mes deux navettes sans attente, parce que, oui, ici, quand tu veux aller à Ikéa, tu prends un bus tout bleu avec écrit Ikéa en gros et en jaune dessus, et c’est gratuit, ça t’emmène au magasin qui est un peu loin de la ville quand même. Je pense qu’à présent j’ai tout ce qu’il me faut pour mon appartement. Enfin presque, car en y réfléchissant, il me faut encore un balais, une lampe et un néon.
 
Et puis, deuxième grande mission du jour : faire une machine à laver. Grand succès aussi mais grâce à l’aide de deux voisins. Oui, enfin, mettez vous à ma place, lire les programmes en norvégien, c’est un peu galère ! Une fois chose faite et terminée, THE big question of the day (qui a commencé à Ikéa) : comment vais-je faire sécher mon linge ? Parce que oui c’est bien y a des sèches-linge mais je ne vais pas repayer 15 NOK pour faire sécher mon linge. Et donc, c’est dans ces questionnements vitaux que je suis contente d’avoir fait mon BTS Textile, option Bob le bricoleur et que j’ai une MacGyver attitude hors paire ! Parce que l’étendeur à linge, ça coûte cher et c’est encombrant.
Tin, tin, pour deux francs six sous voici le résultat :

Maintenant, mes culottes décorent mon appart!
ps: pour ceux qui ne l’auraient pas vu, j’ai rajouté des photos sur mes anciens post.

Life

La semaine dernière, je te disais que j’arrivais pas à tafer. Et puis. Et puis.

Découvrir »