LE RÉSUMÉ DES PRÉCÉDENTS ÉPISODES – NDLR : ça va être super long

22/09/2015

Avant de te parler de mon quotidien, je vais commencer par te raconter ce qu’il s’est passé ces derniers jours (comme ça la meuf elle a toujours plus ou moins une longueur d’avance, héhé maligne!).

PS: je t’ai fait la version courte de chaque jour si ça te fait chier de tout lire.

DAY 0, mercredi 

Valise bouclée, au moins de 25kg #impossibledelaporter

Ce moment où je me dis heureusement que je ne prends pas l’avion et que la maman de l’Homme nous a déposé dans une gare où il n’y a pas d’escalier. Voyage nickel. Arrivés à Amsterdam, on ne perd pas de temps, on va directement acheter une carte de transport : l’OV-chipkaart.
Arrivés à l’appart, 2 étages à monter avec des escaliers hollandais. Là, tu t’arrêtes de lire et tu te dis « comment ça des escaliers hollandais? Les escaliers sont tous les mêmes après tout? » et bien non ! Voilà, c’était la minute culture du jour. 🙂 Bref, ici les escaliers ne sont pas larges et très très en pente.  

Tu comprends mieux?

Du coup, on a un peu mouru à ce moment précis… Rencontre de la proprio (Stefanie) de l’appart qu’on a loué sur Air BnB, une jeune femme charmante, photographe freelance, elle nous offre une bière pour commencer, on discute un peu, et avant de partir elle va prendre un truc sous le lit et là, elle se rend compte que le lit est cassé… Du coup, elle a essayé de le réparer puis a finalement laissé tomber l’idée, son copain viendra le réparer le lendemain.

Après, nous sommes allés découvrir les joies du supermarché amstellodamois qui, somme toute, ressemble beaucoup aux supermarchés parisiens sauf que… tout est en dutch, ce qui complique un peu les choses. On en a profité pour prendre des cartes SIM pour avoir un numéro néerlandais. J’te l’ai dit qu’on était efficaces comme personnes?

BREF : C’est cool, on est content ! 

DAY 1 jeudi : pluie pluie pluie 

Toute la journée a été d’une tristesse, pas de lumière et la pluie qui ne cesse de tomber.

Depressing day

On a passé la journée derrière nos ordis à chercher entre autres taff et appartement.
Ok, je l’avoue, je suis mauvaise langue. J’ai passé la journée à soûler l’Homme du temps tout pourri, que ça allait être tout le temps comme ça et ainsi de suite… OR, vers 16h, la pluie s’est arrêtée. Nous nous sommes donc rués dehors pour se balader un peu et en rentrant, on a même eu le droit à du ciel bleu #trucdeouf !

Le soir, on a rejoint les français déjà installés ici depuis longtemps ou depuis peu. Soirée au Bierfabrik dans le centre où les peanuts (moi sur place) étaient à volonté ! J’ai aussi rencontré une super nénette, on a discuté toute la soirée d’économie participative et collective et du fait de suivre son coeur et non sa tête (et tout ça en anglais, et oui madame/monsieur (rayer la mention inutile)). Du coup, quand on est rentré c’était un peu le bordel dans ma tête où le français se mélangeait à l’anglais…

BREF : C’est le bordel dans ma tête.

DAY 2 vendredi : perfect day 

Vendredi, je me suis dit : Putain, c’est bien Amsterdam !
On en avait marre de bosser dans l’appart et comme il faisait beau (comprendre il ne pleuvait pas) on a décidé d’aller au Coffee Room juste à côté de notre appart.

BREF : On a bossé toute la journée.

Tu vois, on s est mis bien 

DAY 3 samedi : toujours du beau temps 

 Nan, sans déconner, 2 jours de beau d’affilé, c’est ouf ou pas ?
Sinon, samedi, je me suis encore dit que : Putain, c’est chouette Amsterdam.

On est donc allé découvrir le marché de Boerenmarkt, on y a acheté du Gouda et de la soupe. La petite histoire : quand je suis allée acheter ma soupe bio maison qui coûte un rein, j’ai vu un grand corps et des gros boobs et quand cette personne m’a parlé, j’ai été surprise de la voix masculine, j’ai donc bien évidemment levé la tête pour me rendre compte que c’était un transexuel. Et là, il s’est passé un truc génial : RIEN. Putain, qu’est ce que j’aime ce pays.
Et sinon, J’AI UN VÉLO ! #lameufaccomplie bon il est moche mais c’est quand même un vélo…

Depuis plusieurs mois avec une amie, on se parlait de colorer nos cheveux, en rose pour moi en blanc pour elle. J’ai un peu lâché l’affaire quand j’ai vu qu’il fallait décolorer les cheveux en blanc pour avoir des coloris intéressants… Quelques temps plus tard,  je suis tombée sur une vidéo où la fille faisait la colo sur cheveux naturels. BOUM PAILLETTES DANS MES YEUX ! En arrivant sur Dam, je suis tombée PAR PUR HASARD (il me semble important de le préciser) nez à nez avec une boutique qui vendait ce genre de colo… Là, tu le devines en mille, j’ai fait les yeux de l’Amûr à l’Homme pour avoir son consentement (oui maintenant il m’arrive de demander à l’Homme son consentement sur certaines choses qui peuvent le concerner). Du coup, j’ai les cheveux roses : 

Ça c’est ma tête de con et mes cheveux roses

Pour finir, on a découvert une chaine publique (la 28 pour les hollandais) enfin presque, protégée par un code (1234) qui diffuse du porno H24 #voilàvoilà

BREF : J’ai un vélo, les cheveux rose et une chaine qui diffuse du porno H24.

DAY 4 dimanche : bah c’est dimanche quoi y a pas grand chose à dire… 

Ah si, on a visité notre premier appart, il était plutôt chantmé et grand et trop bien situé et avec une vue sur le canal (oui c’est bien connu, il n’y a qu’un canal à Amsterdam)… Mais il était trop cher.

BREF : J’ai toujours pas d’appart

 

Bon voilà, c’était l’instant #jeanmicheljeracontemalife.  Sinon, tu peux suivre en live mes aventures sur mon Instagram.

Le moodboard, kesako ?

Le moodboard est un outil de communication important dans le/mon processus créatif. Dans cet article, je vais vous expliquer en détail ce qu’est un moodboard, pourquoi je l’utilise dans mon processus créatif et 7 astuces pour en créer un efficacement.

Découvrir »